Skip to main content
Meet the Kickers article

Sébastien – ingénieur mécatronique

Sébastien

MECHANICAL ENGINEER

« On a tous les jours de nouveaux projets qui arrivent. On peut aller voir ceux qui y bossent pour leur poser des questions. Pour les curieux et les passionnés, c’est le top ! »

Sébastien est ingénieur mécatronique. Sa phrase préférée ? « mais comment ça marche ce truc ? »

Que faisais-tu avant KM ?

 

J’ai commencé par faire les Arts et Métiers. À la sortie, je me suis lancé dans le domaine de l’informatique en tant que chef de projet (domaine en plein essor à cette époque). Mais rapidement, le côté technique m’a manqué, j’ai donc postulé dans une SSII qui mêlait info + technique pour multiplier les expériences et me rapprocher petit à petit du milieu industriel.

En parallèle de tout ça, je me suis lancé dans un projet perso alliant électronique, programmation et mécanique. J’ai beaucoup appris par moi-même en suivant des cours en ligne. J’ai aussi beaucoup appris grâce à mes nombreuses rencontres dans mes différentes missions (des développeurs, des électroniciens, des mécano, etc.)

De fil en aiguille, j’en suis arrivé à développer des scripts d’automatisation de tests sur un automate d’analyse sanguine. C’était une mission super intéressante et enrichissante, mais ce qui m’a intéressé le plus dans ce projet, c’était la machine sur laquelle les tests étaient lancés. Et c’est lors de cette dernière mission que j’ai rencontré 2 kickers qui travaillaient sur la méca de l’automate.

Plus le temps passait, et plus je me retrouvais « par hasard » dans leur bureau à observer la nouvelle gamme d’automates se fabriquer. Rapidement, j’ai été curieux de connaître le nom de la boîte qui pouvait bien payer des gens à faire ce que je rêvais de faire depuis si longtemps : Et PAF ! Je suis devenu un Kicker !

Angell bike X Kickmaker

Que fais-tu chez KM ?

 

Le point difficile avec mon parcours, c’était mon manque d’expérience en mécanique. J’avais beau être passionné, bien souvent la sélection des candidats pour les missions se faisait sur CV… Mais avec Kickmaker, ça s’est passé autrement.

On s’est rencontré, on a discuté, on a partagé nos ambitions et ils m’ont fait confiance. J’ai été impressionné par les missions qu’on m’a proposé, leur variété et leur qualité. Et aussi par des supers collègues ! Dynamiques, motivés.

On est beaucoup à avoir des petits projets perso, à être passionnés de sujets complètements fous. On est une vraie communauté, on s’entraide constamment les uns les autres. Dès que j’ai le moindre soucis sur mon projet, je peux être sûr de trouver quelqu’un de motivé pour m’aider

  • Re-conception d’un meuble de rechargement de tablettes. Le client avait construit quelques meubles de recharge mais avait de nombreux problèmes techniques et le meuble coûtait cher à fabriquer. Notre mission a été de refaire la conception du meuble pour le faire entièrement fabriquer par un EMS, assurer le bon fonctionnement et réduire drastiquement son coût.
  • Re-conception d’un robot d’accueil. Le client avait construit plusieurs prototypes de son robot mais la fabrication prenait beaucoup de temps (structure alu, impressions 3D et beaucoup de pisto-colle). La mission était de faire en sorte que 50 robots puissent être assemblés par mois
  • Conception d’un vélo électrique haut de gamme.
  • Modification de parties mécaniques du fameux automate d’analyse sanguine sur laquelle j’avais travaillé juste avant de rentrer chez Kickmaker !

Qu’est ce qui fait l’esprit KM selon toi ?

 

Une chose incroyable c’est de participer à un projet de son lancement à sa livraison ! Bien souvent dans mes missions précédentes, j’ai participé à des projets où je ne voyais qu’une partie infime du produit, ou encore des missions qui se sont terminées avant même que le produit ne voit le jour.

  • L’esprit maker ! L’atelier est toujours en activité, l’imprimante 3D toujours en train de tourner, etc.
  • Suivre un projet de A à Z.
  • Être fier de pouvoir dire à mes proches : « Tu vois ça ? J’ai bossé dessus ! C’était dingue ! »
  • On a tous les jours de nouveaux projets qui arrivent. Et même si on n’est pas directement affecté dessus, on peut toujours aller voir ceux qui y bossent pour leur poser des questions. Pour les curieux et les passionnés, c’est le top

A l’avenir je me vois multiplier les expériences, expertises techniques, project management, puis lancer mon projet perso et devenir un futur client de Kickmaker !

Pourquoi avoir choisi l'industrialisation ?

Principales missions

Gestion de projet

Conception

de pièces plastiques et mécaniques

Intégration

mécanique et électronique

Prototypage