Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la BOM (Bill Of Materials)

Une BOM (pour Bill of Materials, également connu sous le nom de nomenclature en France) est une liste exhaustive de tous les composants d’un produit, de la simple vis en passant par les composants électroniques jusqu’aux pièces qui composent le packaging. C’est votre liste de course pour la création de votre produit. Elle regroupe toutes sortes d’informations et sert aux différents interlocuteurs du projet (conception et ingénierie, contrôle des documents, opérations, fabrication, achats, sous-traitants, etc.). Il est possible d’indiquer les assemblages et les sous-assemblages, mais ce n’est pas systématique. 

BOM ou nomenclature = document/liste qui rassemble l’ensemble des éléments nécessaires pour fabriquer un produit (composants, sous-ensembles ou matières premières utilisées).

À quoi sert une BOM ?

La BOM a un rôle prépondérant dans la gestion de projet hardware. Elle permet de lister toutes les pièces nécessaires à la fabrication d’un produit, mais également de gérer les plannings d’approvisionnement, les fournisseurs et obtenir le coût du produit final.

Si vous externalisez les activités de fabrication, il est particulièrement important de créer une BOM précise, rigoureusement révisée et à jour chaque fois qu’elle est remise à un fabricant ou un fournisseur, faute de quoi vous pouvez vous attendre à quelques retards de livraison.

Comment faire une BOM ?

Une bonne BOM est avant tout une BOM complète (of course) mais également une BOM que vous pourrez appréhender sous plusieurs angles. Vous la réaliserez donc sous forme de tableur qui vous permettra d’avoir une vue globale du projet orientée plutôt commandes et quantités & sous forme d’arborescence qui vous permettra d’avoir une vision du projet par sous-ensembles. Chez Kickmaker, l’arborescence est utilisée pour la conception de l’assemblage du produit en 3D.

Si vous décidez de n’utiliser que l’arborescence pour votre BOM, le risque est de vous retrouver avec plusieurs noms pour une même pièce si elle est utilisée dans plusieurs sous-ensembles. Mieux vaut éviter au maximum de créer des doublons.

La bonne pratique : veillez à lier correctement les pièces entre la BOM et la conception 3D (orientées méca + orientées élec = hardware) en utilisant une nomination correcte et universelle pour la BOM et l’arborescence pièces.

Que doit contenir la BOM ?

Donc la BOM ou nomenclature regroupe l’ensemble des éléments nécessaires à la fabrication d’un produit. Chaque composant, sous-ensemble et matière première est identifié grâce à un code produit commun à tout le monde (codification générale et non propre au projet) & chaque variante de produit devra être identifiée par un code produit spécifique.

Vous pouvez inclure dans votre BOM plusieurs éléments :

Niveau dans la BOM – attribuez à chaque pièce ou assemblage un numéro pour indiquer sa place dans la hiérarchie de la nomenclature. Cela permet à toute personne ayant une bonne compréhension de la structure de la nomenclature de la déchiffrer rapidement.

Référence – attribuez une référence à chaque pièce ou assemblage afin de les référencer et de les identifier rapidement.

Nom de la pièce – enregistrez un nom unique pour chaque pièce ou assemblage. Cela vous aidera à les identifier plus facilement.

Staderévision ou indice de la pièce qui permet une meilleure gestion de la relation fournisseurs et des évolutions de la pièce.

-Description – fournissez une description détaillée de chaque pièce qui vous aidera, ainsi que les autres, à distinguer les pièces similaires et à identifier plus facilement les pièces spécifiques. Bien souvent la description est sous forme d’image.

-Quantité – enregistrez le nombre de pièces à utiliser dans chaque assemblage ou sous-ensemble pour vous aider à orienter les décisions et les activités d’achat et de fabrication.

-Type d’approvisionnement – indiquez comment chaque pièce est achetée ou fabriquée (c’est-à-dire en série ou sur mesure) afin d’améliorer l’efficacité des activités de fabrication, de planification et d’approvisionnement.

-Indicateurs de référence – si votre produit contient des assemblages de cartes de circuits imprimés (PCBA), vous devez inclure dans votre nomenclature des indicateurs de référence qui détaillent l’emplacement de la pièce sur la carte. La saisie de ces informations dans la nomenclature peut vous faire gagner du temps et vous aider à éviter toute confusion par la suite.

-Notes sur la nomenclature – permettez que tous ceux qui interagissent avec votre nomenclature puissent laisser des notes sur la page.

Vous inclurez également dans votre BOM les consommables tels que la visserie (vis, écrou, rondelle), colles, scotch ou mousses. 

Concernant les fichiers 3D joints à votre BOM type dessins techniques ou dessins de définition (qui sont d’ailleurs liés à la BOM -> la nomination de la pièce sur le dessin est fonction de la nomination de la pièce dans la BOM)… Vous devez les conserver dans le même dossier et associer ces fichiers spécifiques aux éléments de la BOM.

Versionner sa BOM

Votre BOM va subir plusieurs modifications au cours de la conception produit. Pour être sûr de garder une trace de ces itérations, il vous faudra versionner la BOM et garder des traces écrites des différentes versions. 

Au travail !

Merci à Stéphane.T, Damien.M, Antoine.J & Quentin.D pour leurs conseils et retours d’expériences.
Vous souhaitez en savoir plus sur l’industrialisation d’un produit high-tech ? Lisez notre rapide introduction.

BOM bill of materials nomenclature

Leave a Reply