Skip to main content
L'Usine Nouvelle relocalisation Kickmaker

Les #relocalisations vont bon train. En un an, Ce sont 624 #projets de #relocalisation qui ont été financés par France Relance, la grande majorité dans les secteurs identifiés comme critiques (santé, l’agroalimentaire, les équipements 5G, l’électronique et les intrants de l’industrie). 🦾

« On ne relocalise pas pour relocaliser. Nous visons, soit des #productions particulièrement critiques pour notre économie, soit des technologies nécessaires pour que l’on puisse rester à la frontière de l’innovation et qui seront utiles dans le futur », souligne le cabinet de la ministre déléguée en charge de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

Ainsi, « Il s’agit autant de rapatrier des lignes de fabrication parties dans d’autres pays, principalement à bas coûts, que d’industrialiser de nouveaux produits en France. ». Nous ne pourrions être plus d’accord !

De nombreuses #innovations sont créées durant la phase d’#industrialisation ! Une industrialisation proche de ses équipes, c’est :

⇒ Un time to market accéléré

⇒ Un développement produit maîtrisé de bout en bout

⇒ Une connaissance accrue des technologies de son produit

⇒ De l’innovation qui reste sur le territoire et une PI protégée

⇒ Des économies de déplacements, de transport

⇒ Une communication fluidifiée.

Pour rappel, l’industrialisation constitue les étapes itératives de développement produit comprises entre le POC et la série qui permettent in fine de produire en série selon des contraintes de coût / qualité / délai.

Leave a Reply